Sécu: Vers une hausse du forfait hospitalier et des médicaments moins remboursés?

SANTÉ 'est ce qu'envisagerait le gouvernement pour le budget 2010 de la Sécurité sociale...

Avec agence

— 

La Sécurité sociale devrait enregistrer un déficit de 10,5 milliards d'euros en 2008, au lieu des 9,3 milliards annoncés en novembre, et de 12,6 milliards en 2009 (au lieu de 10,5 milliards), a indiqué lundi le ministère du Budget, révisant pour la deuxième fois ses prévisions.
La Sécurité sociale devrait enregistrer un déficit de 10,5 milliards d'euros en 2008, au lieu des 9,3 milliards annoncés en novembre, et de 12,6 milliards en 2009 (au lieu de 10,5 milliards), a indiqué lundi le ministère du Budget, révisant pour la deuxième fois ses prévisions. — Jean-Pierre Muller AFP/Archives

Selon le Journal du Dimanche, le gouvernement envisage d'augmenter le forfait hospitalier de 25% et de baisser le remboursement de certains médicaments. Des mesures qui seraient inscrites dans le projet de budget 2010 de la Sécurité sociale.

«Pour freiner le dérapage de l'assurance-maladie, le gouvernement planche sur une hausse historique de 25% du forfait hospitalier et un déremboursement de médicaments», écrit le JDD dans son édition de dimanche.

Ainsi, le forfait hospitalier, que les patients acquittent pour chaque journée passée à l'hôpital, pourrait passer de 16 à 20 euros. Une telle augmentation serait du «jamais vu», souligne le journal.

Médicaments sans ordonnance

Autre mesure envisagée, la baisse du niveau de remboursement de certains médicaments, dits à «prescription médicale facultative». Il s'agit des médicaments disponibles sans ordonnance mais qui peuvent être partiellement remboursés s'ils sont prescrits par un médecin (paracétamol, aspirine notamment). Leur barème de remboursement pourrait passer de 35% à 15%.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2010 sera discuté à l'automne au Parlement. Le déficit de l'ensemble des branches (retraite, famille, maladie et accidents du travail) pourrait atteindre 30 milliards d'euros en 2010 (après 20 milliards en 2009), selon la dernière estimation gouvernementale, pour des recettes dépassant les 300 milliards.

Darcos s'emmèle

Le ministre du Travail Xavier Darcos a précisé dimanche dans un communiqué que l'hypothèse d'une augmentation du forfait hospitalier, n'était qu'une «piste de travail», et «ne saurait être tenue pour l'arbitrage définitif du gouvernement». Pourtant, interrogé dans la journée par l'AFP-Vidéo, il avait indiqué que le gouvernement allait augmenter le forfait hospitalier, affirmant qu'il est «obligé de faire cet ajustement».

Xavier Darcos «précise que l'hypothèse d'une augmentation du forfait hospitalier, qu'il a évoquée dans un entretien accordé à l'AFP Vidéo, doit être considérée comme une piste de travail et ne saurait être tenue pour l'arbitrage définitif du gouvernement», indique le communiqué.

Lagarde ne confirme rien mais ne dément pas...

Interrogée dimanche matin lors du «Grand rendez-vous» Europe1/Le Parisien-Aujourd'hui en France, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé que les travaux étaient «en cours» sur le sujet, et qu'aucun arbitrage n'était rendu.

Christine Lagarde a indiqué qu'elle ne confirmait «pas du tout, parce que ce sont des travaux en cours». «La commission qui va statuer sur ces questions-là se réunira à la fin du mois de septembre», a-t-elle dit. La ministre a cependant précisé qu'on ne pouvait «avoir des dépenses publiques, des avantages sociaux divers et variés, une des meilleures sécurités sociales au monde, sans avoir de l'autre côté des prélèvements. Il faut bien qu'on se le finance tout ça».