Grippe A (H1N1) et la rentrée: «Toute l’école est bien équipée, tout est prêt»

Maud Descamps et C. C.

— 

La grippe A (H1N1) n'inquiète pas vraiment les parents d'élèves dans le 9e arrondissement de Paris
La grippe A (H1N1) n'inquiète pas vraiment les parents d'élèves dans le 9e arrondissement de Paris — 20minutes

Nouveau cartable, nouvelle classe et… nouvelles inquiétudes? Alors que 6.600.000 élèves du primaire vont reprendre ce jeudi le chemin de l'école, le spectre de la grippe A/H1N1 plane sur les cours de récréation. Mais les parents de l'école élémentaire publique de la rue Blanche, dans le 9e arrondissement, ne sont pas plus inquiets qu'à l'accoutumée.
 

 
Conformément aux instructions du gouvernement, les écoliers devaient apprendre, dès les premiers jours de la rentrée, les précautions à prendre pour se prémunir de la grippe et rapporter une brochure d'information à leurs parents. Les syndicats enseignants se sont déclarés inquiets de la mise en oeuvre du plan de vigilance contre la grippe chez les enfants en bas âge, faisant valoir le manque de lavabos, de torchons en papier ou d'infirmeries dans de nombreuses écoles.

>> A lire également: les profs racontent leur rentrée, cliquez ici

«Nous allons procéder aujourd’hui à la distribution de la plaquette éditée par le ministère de l’Education nationale à l’attention des parents d’élèves», explique le directeur de l'école élémentaire des Amandiers, dans le XXe arrondissement de Paris. «Nous allons parler aujourd’hui des consignes sur l’hygiène aux enfants, leur expliquer comment bien se laver les mains, se moucher. De plus toute l’école est bien équipée. Nous avons été approvisionnés en distributeurs de savons. Tout est prêt», ajoute-t-il, en précisant qu'une réunion parents-instituteurs est prévue le 12 septembre «pour évoquer ce sujet».

>> Vous êtes parent ou élève? Racontez-nous votre rentrée dans les commentaires ci-dessous et envoyez vos photos par MMS au 33320 ou directement en cliquant ici
La rentrée en chiffres
 
- 6.600.000 élèves sont en primaire
- 500 nouvelles classes en primaire ont été créées pour faire face à la hausse démographique
- 6.000 postes supprimés dans le premier degré, dont 3.000 stagiaires et 1.500 enseignants spécialisés dans l'aide aux élèves souffrant de troubles de l'apprentissage
- Le ministère gère 367.900 instituteurs pour 54.875 écoles
- En 2008-09, les aides personnalisées ont concerné 19,13% des élèves, soit un million d'élèves