Le parti des chasseurs envisage aussi de migrer

— 

Il était là en simple « observateur ». Ça pourrait changer. Président de Chasse, pêche, nature et traditions (CPNT), Frédéric Nihous a assisté, hier, à la réunion du comité de la majorité présidentielle. « On nous a proposé d'intégrer ce comité. C'est une approche intéressante, mais les instances de mon parti ne se sont pas encore prononcées », a expliqué à l'AFP l'ancien candidat à la présidentielle de 2007. Elles doivent le faire début octobre.

Bien implanté dans les régions rurales (Aquitaine et Picardie notamment), CPNT pourrait apporter son soutien à l'UMP lors des prochaines régionales. « En 2004, certaines régions ont été perdues par l'UMP pour 3, 4 ou 5 % des voix. Or il se trouve que ce sont les scores que nous avons justement réalisés », conclut Frédéric Nihous. W

V. V.