Intermarché: Des figurants pendant la visite de Luc Chatel, à qui la faute?

POLITIQUE Un conseiller régional PS saisi la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes...

M.D avec agence

— 

Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel visite, le 17 août 2009, l'Intermarché de Villeneuve-le-Roi sur le thème des « essentiels de la rentrée».
Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel visite, le 17 août 2009, l'Intermarché de Villeneuve-le-Roi sur le thème des « essentiels de la rentrée». — AFP PHOTO OLIVIER LABAN-MATTEI

La polémique continue. Daniel Guérin, conseiller régional (PS) d'Ile-de-France, a saisi la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, à propos de la visite du ministre de l'Education nationale Luc Chatel à l'Intermarché de Villeneuve-le-Roi, lundi.

A qui la faute?

Dans un communiqué jeudi, le conseiller régional et conseiller général de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne) indique: «je viens de saisir la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes afin que toute la lumière soit faite sur les véritables responsabilités dans cette affaire et les éventuelles distorsions de concurrence qu'elle générait au détriment des autres commerçants du secteur».

Selon lui, «si la manipulation n'avait pas été révélée, cette visite aurait constitué une opération de promotion gratuite pour Intermarché au détriment des autres acteurs économiques locaux». Le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a «condamné fermement», mercredi, l'initiative prise lundi par Intermarché d'inviter certains de ses salariés à «faire figuration» lors de sa visite d'un magasin de l'enseigne.