Trois membres présumés de l'ETA arrêtés en Savoie

ENQUETE Les hommes ont été trouvés en possession d'armes de poing, de faux papiers et de documentation en quantité...

Avec agence

— 

Trois membres présumés de la logistique de l'appareil militaire de l'ETA ont été arrêtés ce mercredi matin à Le Corbier-Villarembert (Savoie), a indiqué une source proche de l'enquête à l'AFP.  Il s'agit d'Aitzol Etxaburu, Alberto Machain et Andoni Sarasola, a déclaré le ministre espagnol de l'Intérieur, Alfredo Perez Rubalcaba. Les trois hommes ont été trouvés en possession d'armes de poing, de faux papiers et de documentation en quantité, a précisé une source proche de l'enquête.

A 6H00 du matin, une vingtaine d'éléments du RAID et de la brigade de recherche et d'intervention de la DIPJ de Lyon ont fait irruption dans le petit appartement occupé par les trois hommes, dans une tour de 18 étages située dans le bas de la station, a précisé une source judiciaire.

La perquisition de l'appartement, menée par la direction antiterroriste et la DIPJ de Lyon a débuté vers 17H45, en présence des trois etarras présumés, et s'est achevée vers 21H40, selon une journaliste de l'AFP sur place.

Ces arrestations sont intervenues après plusieurs mois d'enquête, menée conjointement par la sous-direction anti-terroriste (SDAT) de la Direction centrale de la police judiciaire française, et de la délégation générale à l'information (DGI), les services spécialisés espagnol, a-t-on souligné.