A midi: 34° à Saint-Etienne, 33° à Albi, c'est bien le jour le plus chaud

METEO Les températures atteindront jusqu'à 40 degrés ce mercredi...

O.R. (avec agence)

— 

Francfort, le 15 juillet 2007.
Francfort, le 15 juillet 2007. — EPA / SIPA

Il va falloir prendre ses précautions. L'alerte orange à la canicule, qui concerne depuis dimanche après-midi le Rhône, a été étendue mardi aux départements voisins de la Drôme, de l'Ardèche ainsi qu'au Vaucluse, a annoncé Météo France. La Haute-Garonne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne font également partie de la liste. Ce mercredi sera la journée la plus chaude de l'année!

Les premiers relevés de températures confirment les prévisions. Il fait chaud, très chaud même, dans l'Est, le Centre et le Sud. «Les températures montent vite et fort», note Michel Daloz, ingénieur Météo France, contacté par 20minutes.fr. «A 11 heures, il faisait déjà 30° à Lyon, ça veut dire que vers 16 heures, on peut facilement atteindre le 38°, à l'ombre».

Jusqu'à 40° à l'ombre, localement

A midi, Michel Daloz constate 32° à Lyon, 34° à Saint-Etienne, 32° à Clermont-Ferrand, 33° à Albi, 32° à Carpentras et Avignon... et ça va continuer à monter, jusqu'à facilement 38° ou 40° localement.

«Le phénomène arrive un peu tardivement, en général, c'est avant le 15 août», note l'ingénieur. Si les journées comme celles là restent rares, «rien à voir avec 2003. L'épisode de canicule reste ponctuel et concerne beaucoup moins de régions.»

Plan canicule


Cet «épisode de temps très chaud, nettement moins grave qu'en 2003, mais nécessitant des précautions adaptées», ne se terminera pas avant jeudi matin, a précisé Météo France. «Il faudra attendre la nuit de jeudi à vendredi pour que les températures baissent significativement au passage d'une perturbation pluvio-orageuse», a averti Météo France.

Conformément au plan canicule, le ministère de la Santé recommande aux préfets des départements concernés de déclencher le niveau de mise en garde et actions (MIGA) qui vise à assurer une information plus large du public et des établissement de santé et à renforcer la surveillance de l'activité hospitalière, indique un communiqué de ce ministère. «A ce jour, aucune tension n'a été signalée», rappelle-t-il.

Recommandations

Par ailleurs, «les températures sont élevées sans toutefois atteindre des seuils d'alerte dans quinze départements» du sud de la France, incluant les 7 faisant l'objet d'une alerte canicule, précise le ministère.

Les pouvoirs publics renouvellent les conseils de prudence habituels, concernant notammant les personnes âgées ou les personnes atteintes de maladie chronique. Il est conseillé de boire beaucoup d'eau, sans attendre d'avoir soif, de fermer volets, rideaux et fenêtres pendant la journée pour garder son logement frais, et d'essayer de se rendre dans un endroit frais ou climatisé (grande surfaces, cinémas, etc.) deux à trois heures par jour.

Bonne nouvelle: si les températures devraient rester encore élevées jeudi, une dégradation arrivera vendredi. «Le week-end sera beau, mais avec des températures raisonnables», détaille Michel Daloz. «L'automne n'est pas encore arrivé, la semaine prochaine devrait être douce». Bonne nouvelle pour les chanceux qui sont toujours en vacances.