Collision entre un train et une voiture: 3 morts

SAVOIE L'accident s'est produit sur un passage à niveau...

(Avec agence)

— 

Les pompiers s'affairent le 10 août 2009 à Saint-Jean-de-la-Porte, après qu'un train-corail a percuté une voiture sur un passage à niveau.
Les pompiers s'affairent le 10 août 2009 à Saint-Jean-de-la-Porte, après qu'un train-corail a percuté une voiture sur un passage à niveau. — JP. CLATOT/AFP

Elle était en voiture avec ses deux fils de 15 ans lorsqu'elle a tenté de forcer le passage. Une femme et ses deux enfants ont été tués lundi dans la collision de leur voiture avec un train-corail à un passage à niveau à Saint-Jean-de-la-Porte en Savoie, selon la gendarmerie et de la préfecture.

«Le véhicule a franchi le passage à niveau vers 17h50 alors que le train (qui effectuait la liaison Chambéry-Albertville) arrivait à 150 km/h», sa vitesse normale de circulation, a précisé à l'AFP le préfet de Savoie Rémi Thuau. Selon lui, «l'enquête déterminera pourquoi les trois occupants de la voiture se trouvaient sur la voie à ce moment-là».

Un passage non dangereux

Ce passage à niveau, réglementairement muni d'un feu clignotant et de deux demi-barrières, «n'est pas répertorié comme dangereux», a ajouté le préfet. D'après un photographe de l'AFP présent sur place, les deux barrières étaient relevées et intactes lundi soir après le drame, laissant passer les voitures. Et le train, qui n'a pas déraillé, était arrêté environ 400 mètres après le point d'impact.

Une cellule psychologique a été mise en place à l'hôpital de Chambéry pour les 23 passagers du train, indemnes mais «choqués», selon le préfet. Le 2 juin 2008, un train régional assurant la liaison entre Evian-les-Bains et Genève avait percuté un car scolaire sur un passage à niveau, tuant sept adolescents du collège de Margencel (Haute-Savoie), et faisant 25 blessés.