Mort d'une fillette de 5 ans à l'hôpital de Mulhouse: les parents portent plainte

ENQUETE Une information judiciaire pour homicide involontaire par négligence pourrait être ouverte d'ici la fin de la semaine...

Avec agence

— 

Vue de l'entrée du service de pédiatrie de l'hôpital de Mulhouse, où une fillette de 5 ans est décédée dans la nuit du 3 au 4 août 2009.
Vue de l'entrée du service de pédiatrie de l'hôpital de Mulhouse, où une fillette de 5 ans est décédée dans la nuit du 3 au 4 août 2009. — JEAN QUILLERET/SIPA

Les parents de la fillette de cinq ans qui est morte mardi asphyxiée par les barreaux de son lit au Centre hospitalier de Mulhouse, ont déposé plainte pour «homicide involontaire».

L'enquête sur ce décès se poursuit «en flagrance», a précisé le procureur qui envisage d'ouvrir «en fin de semaine» une information judiciaire pour homicide involontaire par négligence et défaut de surveillance, pouvant déboucher sur des mises en examen.

Pas de lit adapté aux enfants de son âge

La fillette, qui souffrait d'une maladie génétique et ne pouvait ni parler ni marcher, avait été retrouvée le 31 juillet au matin inanimée dans son lit d'hôpital, la tête coincée entre les barreaux et le matelas, le corps ayant glissé hors du lit. Malgré des soins intensifs, l'enfant est morte quatre jours plus tard, le mardi suivant.

La fillette avait été piégée par les barres de protection qui avaient été ajoutées à son lit, un lit d'adulte car il n'existe apparemment pas de lit adapté aux enfants malades de son âge.

Lors d'une conférence de presse vendredi, le procureur de Mulhouse avait indiqué que «le service de pédiatrie (de l'hôpital) avait saisi la direction compétente pour signaler la nécessité de remplacer ces protège-barrières qui étaient vétustes, mal adaptés. Mais malheureusement, il n'y a pas eu de suites», selon lui.