Moscovici propose son calendrier à Aubry

POLITIQUE Avant d'être envoyé à la principale intéressée, le contenu a été publié dans les colonnes du «Figaro»...

Avec agence

— 

 
  — J. NAEGELEN / REUTERS

Le député PS du Doubs, entré à la direction du PS après les européennes a décidé d’envoyer à son tour une missive à Martine Aubry. Mais cette fois, il s’agit de lui proposer un calendrier de travail. Pierre Moscovici, membre de la direction du PS, va en effet soumettre à la première secrétaire un calendrier pour le lancement du débat sur le «renouveau» du parti et la définition d'un «nouveau modèle de développement» devant aboutir lors d'une Convention en janvier 2010. Point d'échange aigre-doux donc, mais une manière tout de même de mettre la pression sur la première secrétaire du PS.

Ce texte intitulé «l'engagement pour le renouveau» a d’abord été publié dans les colonnes du Figaro. Le député, chargé de réfléchir à un nouveau modèle de développement économique et social, part du constat que «le Parti socialiste traverse une crise d'identité grave».

«Renouer le dialogue»

«Le PS depuis le milieu des années 1990 n'a pas fait un effort suffisant pour réactualiser sa vision de la société», souligne-t-il dans ce texte qu'il va également présenter à l'université d'été de La Rochelle du 28 au 30 août.

Selon lui, la crise actuelle est celle d’«un certain modèle de développement», le «capitalisme financier», et la responsabilité du PS est de «proposer aux Français un nouveau modèle de développement, de solidarité, de plein emploi». Il s’agit d’offrir une «nouvelle grille de lecture au PS», et aussi de «renouer le dialogue avec les Français, recréer une dynamique militante et préparer 2012».

«Une grande consultation des Français»

Sans évoquer la question des primaires, dont il est un fervent défenseur, il propose de lancer au mois de septembre «une grande consultation de tous les Français», les interrogeant dans un questionnaire sur leur «ressenti sur la crise et leurs attentes».

Le parti pourra, à partir des résultats obtenus, mettre au débat des textes qui seront adoptés par les militants à la première quinzaine de janvier 2010 lors d'un vote suivi d'une Convention nationale aux allures de «grand événement festif».

Trois thèmes de travail

Il propose d’articuler le travail doit s'articuler autour de trois thèmes: «une nouvelle ambition économique et industrielle en France et en Europe», «une politique d'égalité des chances dans les domaines économique et social» et «un nouveau contrat écologique».Il reviendra en dernier ressort à Martine Aubry d’accepter ou non la proposition de Pierre Moscovici.