Alerte à l'ozone en Ile-de-France et dans le Sud-est

ENVIRONNEMENT Les automobilistes vont devoir adopter une conduite souple et réduire leur vitesse...

E.L. avec agence

— 

Les préfectures de trois départements du sud-est -Bouches-du-Rhône, Var et Alpes de Haute-Provence- ont annoncé dimanche des mesures de limitation de vitesse pour les véhicules pour lundi en raison des risques de pollution par l'ozone.
Les préfectures de trois départements du sud-est -Bouches-du-Rhône, Var et Alpes de Haute-Provence- ont annoncé dimanche des mesures de limitation de vitesse pour les véhicules pour lundi en raison des risques de pollution par l'ozone. — Frédérick Florin AFP/Archives

C’est une mesure commune pour les premiers, un peu moins pour les deuxièmes. Les conducteurs du Sud-est et les franciliens sont priés d’être vigilants ce jeudi du fait d’une pollution à l’ozone.

Entre 06H00 et 21H00, la vitesse des véhicules des véhicules dans le Var et dans les Bouches-du-Rhône sera réduite de 30 km/h sur toutes les routes des deux départements, mais pas en dessous de 70 km/h. Les industriels devront, eux, réduire leurs rejets polluants.

Premier niveau d’alerte en Ile-de-France

Le seuil d'information et de recommandation (180 microgrammes par m3 d'air) a été atteint dans ces deux départements. Un risque d'aggravation est  également annoncé par les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air pour la journée de vendredi avec un dépassement du seuil d'alerte (240 microgrammes par m3 d'air), d'où le déclenchement de ces mesures.

De son côté, Airparif - l'organisme de surveillance de la qualité de l'air - prévoit un dépassement du premier niveau d'alerte pour la pollution à l'ozone en Ile-de-France où le temps doit être chaud et ensoleillé, accompagné d'un vent très faible. Le thermomètre doit grimper à 32 degrés à Paris ce jeudi. A titre préventif, la préfecture de police de Paris recommande aux automobilistes d'adopter une conduite souple et de réduire leur vitesse.

Effets de la pollution à l’ozone

Les effets de pollution à l'ozone sont agressifs et irritants pour les voies respiratoires. Ils peuvent provoquer l'apparition de nombreux symptômes comme l'inflammation des bronches, l'irritation de la gorge et des yeux, des crises d'asthme.

Tout le monde peut être touché, mais les enfants de moins de 15 ans, les personnes âgées et celles souffrant d'insuffisances respiratoire ou cardiovasculaire présentent le plus de risques.

La pollution par l'ozone résulte de l'action du soleil sur certains polluants automobiles et industriels. Elle croît en fonction de l'intensité du soleil et de la faiblesse des vents.