Chassé-croisé: 5 morts sur la route

ACCIDENT Une voiture aurait perdu sa remorque...

Avec agence

— 

La première journée du chassé-croisé entre juilletistes et aoûtiens a été mortelle. Cinq personnes sont décédées samedi à la mi-journée dans un accident de la route sur l'A20 au niveau de Bonnac-la-Côte (à environ 20 km au nord de Limoges) alors que huit autres ont été blessées, dont deux gravement, a-t-on appris auprès des pompiers.

Remorque

«Lors du dépassement, le fourgon a été déporté pour une raison indéterminée et ce changement de trajectoire a été accentué par la lourdeur de la remorque», a expliqué Alain Rodet, le député-maire PS de Limoges qui s'est rendu sur place.

«La remorque a été percutée par la voiture qui la doublait. Le conducteur du minibus a alors perdu le contrôle de son engin qui a franchi le terre-plein central et est venu percuter deux véhicules qui remontaient dans le sens sud-nord», a expliqué à l'AFP Nathalie Valleix, chef du bureau du cabinet de la préfecture de la Haute-Vienne.

Trois voitures

Cet accident a impliqué trois véhicules dans le sens sud-nord et un véhicule dans l'autre sens, selon la même source.

Les personnes décédées sont quatre passagers du minibus, des Français originaires du Portugal, ainsi que le conducteur néerlandais d'une des voitures percutée dans le sens inverse.

Les huit personnes blessées ont été transportées au CHU de Limoges alors que cinq autres personnes impliquées dans l'accident ont fait l'objet d'une prise en charge sur place.

L'autoroute A20 a été coupée à tous les véhicules dans le sens sud-nord alors que la circulation se fait sur une voie en sens inverse, selon le Centre régional d'information et de coordination routières (CRIRC).