Un kangourou en fugue

INSOLITE L'animal s'est échappé de chez son propriétaire, un habitant de Charentes parti en vacances...

Avec agence

— 

Des scientifiques australiens essaient de transplanter une bactérie propre aux kangourous dans l'estomac des moutons et des bovins afin que leurs flatulences ne contiennent plus de méthane, qui favorise le réchauffement climatique.
Des scientifiques australiens essaient de transplanter une bactérie propre aux kangourous dans l'estomac des moutons et des bovins afin que leurs flatulences ne contiennent plus de méthane, qui favorise le réchauffement climatique. — Marcel Mochet AFP/Archives

On ne devrait jamais laisser un kangourou sans surveillance. Depuis le début de la semaine, un kangourou sautille dans la campagne charentaise. Le wallaby se serait échappé de la demeure de son propriétaire, «un vétérinaire de Cognac domicilié à Genté», parti en vacances, selon le quotidien régional «Sud Ouest», qui révèle l'histoire.

«Lundi soir, des habitants d'Angeac m'ont téléphoné pour me dire qu'ils venaient de voir un kangourou sur le terrain de loisirs. Quand je suis arrivé, j'ai pu l'approcher à environ 5-6 mètres, il n'est pas du tout sauvage», a raconté à l'AFP Roger Charriau, président de la société de chasse d'Angeac-Champagne.

L'animal, qui ferait environ 1,20 m, selon lui, serait ensuite parti se réfugier dans un champs de maïs, situé à proximité, avant d'en ressortir à la tombée de la nuit.

«Depuis, des gens l'ont vu notamment dans la commune voisine de Juillac-le-Coq», a indiqué Roger Charriau, qui affirme avoir prévenu la gendarmerie, la Société protectrice des animaux ainsi que l'office national des forêts.