Vers une hausse de 1,9% des tarifs de l'électricité

ENERGIE Ce chiffre semble faire consensus dans le gouvernement

Avec agence

— 

Les tarifs de l'électricité ont augmenté à la mi août.
Les tarifs de l'électricité ont augmenté à la mi août. — F. DURAND / SIPA

On est loin des 20% de hausse des tarifs demandés par EDF, mais la facture d’électricité va quand même s’alourdir. Le ministère de l'Ecologie et de l'Energie a proposé une augmentation de 1,9% pour les particuliers et de 4 à 5% pour les entreprises. Dans son édition de mercredi, le quotidien économique «Les Echos» affirme que cette hausse pourrait intervenir à la mi-août.

Les ministères de l’Ecologie et de l’Economie ont répondu que «rien n'avait été décidé» pour le moment. Les tarifs de l'électricité sont établis conjointement par les deux ministères avant d'être transmis pour avis à la Commission de régulation de l'énergie (CRE). La CRE «n'a pas pas encore été saisie», a-t-on ajouté dans l'entourage de la ministre Christine Lagarde.

Un chiffre «raisonnable» selon Christine Lagarde


Cette proposition «semble faire consensus au sein du gouvernement», d’après «Les Echos», qui ajoutent que l'Elysée pourrait faire des «ajustements». Le PDG d'EDF Pierre Gadonneix «avait parlé de 20%. Les Echos mentionnent 1,9%. On est dans un rapport de 1 à 10. On est dans des eaux qui sont beaucoup plus raisonnables», a affirmé Christine Lagarde sur France Inter. «Le gouvernement est extrêmement attentif à ce que ces augmentations de tarifs soient minimales, à ce qu'on fasse au plus serré», a-t-elle souligné, ajoutant qu'une décision sur la hausse des tarifs serait prise «à la mi-août».