Effondrement d'un immeuble à Elbeuf: «En 2007, des fissures sont apparues sur la façade»

COLÈRE es locataires se regroupent au sein d'un collectif pour défendre leurs intérêts...

Avec agence

— 

La façade d'un immeuble de trois étages s'est effondrée pour une raison indéterminée dans la nuit du 17 au 18 juillet 2009 à Elbeuf (Seine-Maritime).
La façade d'un immeuble de trois étages s'est effondrée pour une raison indéterminée dans la nuit du 17 au 18 juillet 2009 à Elbeuf (Seine-Maritime). — ROBERT FRANCOIS / AFP

Après le choc de l’effondrement d’un immeuble de trois étages dans la nuit de vendredi à samedi à Elbeuf, près de Rouen, c’est la colère des habitants qui se profile. «En 2007, des locataires ont entendu des craquements et des fissures sont apparues sur la façade», explique Redouane Announ, 56 ans, qui habitait un appartement du 1er étage de cet immeuble depuis 18 ans.

Il a assuré que les fissures se sont peu à peu élargies, début juillet, il a même constaté qu'une des fenêtres de son appartement avait bougé «de 10%» par rapport à la verticale. «Un agent de la SA d'HLM est venu vendredi et un expert devait venir mardi prochain mais, entre-temps, l'immeuble s'est effondré», a-t-il précisé.

Regroupés au sein d’un collectif

La dizaine de locataires s'est regroupée au sein d'un collectif afin de défendre leurs intérêts auprès des assurances, a précisé Redouane Announ. Comme les autres, cet homme a été relogé avec sa famille dans un hôtel de l'agglomération d'Elbeuf, le temps que la SA d'HLM lui propose une solution de relogement durable.

Une première expertise a été pratiquée dès samedi matin et une enquête a été confiée aux policiers de la Sûreté départementale de Seine-Maritime. Un homme de 37 ans, grièvement blessé dans l'effondrement de cet immeuble, est décédé dimanche au CHU de Rouen où il avait été transporté. Sa femme et ses deux enfants, qui avaient été entraînés comme lui vers le sol, ont été légèrement blessés et soignés à l'hôpital d'Elbeuf.