Les explosions sur des sites industriels depuis deux ans

ACCIDENT L'explosion sur la plate-forme pétrochimique Total de Carling (Moselle), qui a fait 2 morts et 6 blessés mercredi, survient après de nombreux accidents semblables depuis deux ans dans des établissements industriels:

Avec agence

— 

2007

12 fév: une explosion fait deux blessés dans l'usine chimique de Gilette (Alpes-Maritimes). 

18 avr: Deux démineurs sont tués et un autre blessé dans l'explosion d'un dépôt de munitions de la Sécurité civile à Ressaincourt (Moselle).
 

2008

15 oct: l'explosion d'un tranformateur fait quatre blessés, dont un grièvement brûlé, à la centrale hydro-électrique de Golfech (Tarn-et-Garonne). 

21 oct: un patient de l'hôpital Laennec de Creil (Oise) est tué, un médecin et un infirmier sont blessés par l'explosion, pour une raison inconnue, d'une bonbonne d'oxygène dans le service de neurologie.

 

2009

29 jan: l'explosion d'un camion dans une zone de maintenance de la raffinerie Total à Fort-Mardyck (Nord), près de Dunkerque, fait un mort et cinq blessés.

17 fév: deux ouvriers métallurgistes sont tués par l'explosion d'une pièce dans une fonderie de Saint-Chamond (Loire).

28 avr: un technicien d'EDF est tué par l'explosion d'un poste électrique sur lequel il intervenait dans le port de Gennevilliers.

15 jui: explosion à l'usine Total petrochimicals de Carling en Moselle.

La plus grave explosion reste celle de l'usine chimique AZF à Toulouse, le 21 septembre 2001. L'explosion de 300 tonnes d'engrais, du nitrate d'ammonium, faisait 30 morts, plus de 3.000 blessés, plusieurs dizaines de milliers de sinistrés et plus de 2,5 milliards d'euros de dégâts.