À Firminy, la famille porte plainte

— 

La famille de Mohamed Benmouna, qui a été retrouvé pendu lundi

dans la cellule du commissariat de Chambon-Feugerolles (Loire), demande « que la lumière soit faite ». La famille a déposé plainte contre X hier, alors que le parquet de Saint-Etienne a exclu la thèse de la bavure policière. L'autopsie du jeune homme de 21 ans n'a révélé « aucune trace de violence » et a confirmé qu'il avait succombé à un « arrêt cardiaque par suffocation », selon Jacques Pin, le procureur. Alliance, second syndicat de gardiens de la paix, « réfute toute mise en cause » des policiers, qui « ne sont pas responsables de l'état de vétusté » des locaux de garde à vue, le parquet ayant lui-même évoqué le fait que la cellule n'était pas aux normes. Le syndicat a également dénoncé les « violences urbaines », qui se sont déroulées à Saint-Etienne et sa banlieue dans la nuit de mardi et mercredi. La famille a invité la population à « continuer à faire preuve de calme » et a organisé hier soir un sit-in au pied de son immeuble. W