Un goût de bouchon pour Les premiers départs sur les routes de l'Hexagone ce week-end

— 

Le mois dernier, 408 personnes ont péri sur les routes, contre 306 en juin 2008.
Le mois dernier, 408 personnes ont péri sur les routes, contre 306 en juin 2008. — F. DURAND / SIPA

La patience est la plus grande des vertus. Les automobilistes vont devoir

mettre à l'épreuve cet adage ce week-end. Bison Futé prévoit des difficultés sur les routes dans le sens des départs en vacances aujourd'hui, classé orange au niveau national, rouge en Ile-de-France et en vallée du Rhône, et surtout demain, annoncé rouge sur tout le territoire, voire noir en vallée du Rhône. « Ce week-end se produiront les premiers grands départs de l'été. La fête nationale et le week-end qui y est associé marquent le début des congés pour un grand nombre de vacanciers. Tous les itinéraires de longue distance vont être fortement sollicités, particulièrement samedi », flaire le routier herbivore. « Il faut éviter de partir entre 15 h et 21 h ce vendredi. Samedi, les routes seront très chargées entre 8 h et 16 h sur Paris, estime le major Kowalczyk du Centre national d'information routière (Cnir). On doit partir reposé, faire des pauses régulières, s'alimenter et boire en cours de route. »

Par ailleurs, la Sécurité routière appelle à la vigilance. Le mois dernier, 408 personnes ont péri dans des accidents de la route, contre 306 en juin 2008, soit une hausse de 33,3 %. « En ce début de grandes migrations estivales et à la veille d'un long week-end, ce mauvais chiffre doit alerter tous les Français », estime Michèle Merli, déléguée interministérielle à la Sécurité routière.

Dans neuf accidents sur dix, les règles ne sont pas respectées. « La préparation et le contrôle du véhicule sont essentiels. Il faut rouler tranquillement. Faire de l'éco-conduite entraîne moins d'accident et c'est beaucoup moins cher, conseille la déléguée. La route ne doit pas être un terrain de mort, mais de vie. » « Chacun doit prendre conscience des dangers, rappelle le major. Si on perd une heure, ce n'est pas grave. Il faut se dire qu'on est déjà en vacances. » W

Bertrand Tang