Les socialistes demandent la censure

— 

Une motion de censure pour la forme et surtout sur le fond. Laurent Fabius va défendre demain la motion déposée par les députés du Parti socialiste contre la politique du gouvernement. Elle vise à dénoncer la « dérive institutionnelle », la politique sociale, la situation économique et le refus d'envisager une autre politique. Les socialistes ont pris l'initiative de cette motion de censure, officiellement déposée hier, faute d'avoir obtenu que le Premier ministre, François Fillon, engage sa responsabilité devant l'Assemblée nationale après le discours du chef de l'Etat devant le Congrès de Versailles. « Cette motion de censure entend mettre un coup d'arrêt à cette dérive institutionnelle qui permet la concentration des pouvoirs dans les mains d'un seul », affirment les députés PS. Cette motion de censure socialiste, la troisième depuis l'élection de Nicolas Sarkozy en mai 2007, n'a pas plus de chances de renverser le gouvernement que les autres, l'UMP étant largement majoritaire au sein de l'Assemblée. W