Le Paris-Cahors percute une remorque pleine de foin

— 

Treize personnes ontété blessées, dont une très grièvement, vendredi soir.
Treize personnes ontété blessées, dont une très grièvement, vendredi soir. — PASSEMARD / CL2P / SIPA

« Du jamais vu », selon le président de la SNCF, Guillaume Pepy. La locomotive et deux voitures du train Corail Paris-Cahors ont déraillé vendredi près de Limoges après avoir heurté une remorque chargée de foin, accidentellement tombée sur la voie. Parmi les 450 voyageurs à bord, treize personnes ont été blessées, dont une très grièvement. Dimanche soir, son pronostic vital était encore « très réservé ». L'agriculteur, propriétaire de la remorque, a été mis en examen samedi pour blessures involontaires. Selon la chronologie présentée par le procureur, l'homme a prévenu par téléphone les gendarmes à 20 h 40 que sa remorque s'était décrochée. Les fonctionnaires ont contacté la SNCF à 20 h 41, mais l'entreprise n'a pas eu le temps de prévenir à temps le conducteur. W