Les lobbies ont intérêt à bien se conduire à l'Assemblée

— 

L'Assemblée nationale a décidé d'être stricte. Elle a adopté hier une série de mesures afin de « consacrer » le rôle des lobbies « dans l'information des députés » et surtout, de les soumettre « à des règles de bonne conduite ». Selon ces règles, les représentants d'intérêts publics ou privés doivent figurer sur une liste, fixée par le Bureau de l'Assemblée nationale, afin de bénéficier de badges journaliers d'accès au Palais-Bourbon. Tous les autres badges délivrés jusqu'à présent, notamment ceux distribués par la questure, « disparaissent », a précisé Marc Lefur (UMP), responsable d'une délégation sur les groupes d'intérêt.

En outre, les lobbies devront « souscrire à un code de conduite » promettant de « s'abstenir de toute démarche en vue d'obtenir des informations ou des décisions par des moyens frauduleux ». Un lobby ne respectant pas ces règles pourra être exclu, à titre provisoire ou définitif, de la liste des accréditations. W