La police agit au flair, pas au pif

— 

Les as de la frappe préventive. Selon le nouveau ministre de l'Industrie et député-maire (UMP) de Nice, Christian Estrosi, interrogé hier sur France 24, dans « près de 80 % » des cas, « la police est capable de démontrer l'intention » de nuire en bande.

Il justifie ainsi le nouveau texte de loi contre les bandes armées, qui fait polémique, assurant même répondre à la demande de policiers, de magistrats, d'associations et de chefs d'établissement pour « combler un vide dans notre droit ». L'Assemblée nationale a instauré le délit de participation à une bande violente. La seule intention de nuire, sans passage à l'acte, peut suffire à être interpellé. W