La Gay Pride revendique encore et toujours l'égalité

HOMOSEXUALITÉ a marche démarre à 14 heures à Paris, en présence de Liza Minelli...

Avec agence

— 

La Marche des fiertés lesbiennes, gay, bi et transsexuelles, la Gay Pride française, met l'Ecole au centre de sa 7e édition, samedi, pour souligner la nécessité d'une prévention précoce de l'homophobie et la détresse de nombreux jeunes homosexuels.
La Marche des fiertés lesbiennes, gay, bi et transsexuelles, la Gay Pride française, met l'Ecole au centre de sa 7e édition, samedi, pour souligner la nécessité d'une prévention précoce de l'homophobie et la détresse de nombreux jeunes homosexuels. — Jean Ayissi AFP/Archives

La 8e Marche des fiertés lesbiennes, gay, bi et transsexuelles, la «Gay Pride» française, a démarré samedi à 14h de la place Montparnasse, à Paris, pour gagner celle de la Bastille. elle marque cette année quarante ans de lutte pour la reconnaissance et les droits de ces personnes qui réclament «l'égalité réelle».

>> Que vous y participiez ou que vous la regardiez passer, envoyez-nous vos photos et vidéos de la Gay pride en utilisant notre nouvel outil de partage de vos images, en cliquant ici

Après le succès de 2008 (700.000 personnes selon les organisateurs, 500.000 selon la police), l'Interassociative lesbienne, gay, bi et transsexuelle (Inter LGBT, 60 associations) espère rassembler beaucoup de monde autour du slogan «1969-2009 : fier(e)s de nos luttes, à quand l'égalité réelle?».

«Après avoir axé nos efforts sur l'exigence d'égalité des droits à obtenir, et même si l'égalité juridique reste à achever, nous voulons conquérir l'égalité réelle, plus difficile à atteindre, celle du droit à être soi-même sans crainte, sans honte», écrit Philippe Castel, porte-parole de l'Inter LGBT dans le magazine «Têtu», partenaire de la Marche.

La chanteuse et actrice américaine Liza Minnelli, sera de la marche, selon le site d'information gay et lesbien Yagg.com.

Plusieurs organisations et personnalités ont annoncé leur intention de défiler: Amnesty International, Act Up-Paris, CFDT et le délégué interministériel pour l'égalité des chances des Français d'Outre-mer Patrick Karam.

La Marche a lieu un 27 juin, quarante ans après exactement un événement fondateur dans l'histoire collective des «LGBT»: les émeutes de Stonewall, à New-York. Dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, dans un bar homosexuel de Greenwich Village, le Stonewall Inn, une émeute éclatait entre la police et la clientèle, qui allait durer cinq jours. Ces émeutes et la manifestation déclenchée, sorte d'ancêtre de ce que seront les Gay Pride, marquent une étape clé dans l'émancipation des homosexuels, lesbiennes et transsexuels.