Fin des procès pour l'attentat de Quévert

— 

Les trois auteurs présumés de l'attentat mortel du McDonald's de Quévert (Côtes-d'Armor), en avril 2000, ne seront pas jugés une troisième fois, la Cour de cassation ayant rejeté le pourvoi formé par le parquet général contre l'annulation du procès en appel. L'acquittement en première instance des trois militants indépendantistes bretons Christian Georgeault, Pascal Laizé et Gaël Roblin est donc définitif. Le 19 novembre 2008, la cour d'assises spéciale de Paris avait créé la surprise en décidant d'arrêter leur second procès après avoir jugé irrecevable l'appel du ministère public. Le parquet général s'était alors pourvu en cassation. C'est ce pourvoi qu'a rejeté hier la chambre criminelle de la Cour de cassation. Le 19 avril 2000, l'attentat du McDonald's de Quévert avait provoqué la mort de Laurence Turbec, l'une des employées du restaurant. Christian Georgeault et Pascal Laizé demeurent condamnés pour d'autres attentats et Gaël Roblin, pour association de malfaiteurs. W