Un rapport d'enquête sera remis jeudi

— 

Le Bureau d'enquêtes et d'analyses, chargé de l'enquête technique sur la disparition de l'Airbus A330 d'Air France entre Rio de Janeiro et Paris, présentera un « premier rapport factuel » jeudi prochain. L'appareil s'était abîmé le 1er juin dernier dans l'Atlantique, pour une raison encore indéterminée.

Les boîtes noires de l'avion, déterminantes pour expliquer les causes du crash, n'ont jusqu'ici pas été retrouvées. Les recherches pour repêcher ces enregistreurs de vol se poursuivront au-delà du 30 juin, date à laquelle ils sont censés ne plus envoyer de signaux, les enquêteurs ayant bon espoir qu'ils continuent à émettre encore plusieurs jours. Hier, on a appris que les corps du commandant de bord et d'un steward avaient été identifiés parmi les victimes retrouvées dans l'Atlantique. Jusqu'à présent, cinquante corps ont été repêchés sur les 228 personnes disparues. W