Bac STG: le sujet «crise» perçu comme une provoc'

EDUCATION Les élèves ont dû étudier un cas pratique de licenciement...

— 

Le baccalauréat 2009 commencera le 18 juin, soit plus tard que les années précédentes, et les conseils de classe de fin d'année seront retardés afin que les élèves des collèges et lycées continuent à apprendre tout au long du 3ème trimestre, selon le ministère de l'Education.
Le baccalauréat 2009 commencera le 18 juin, soit plus tard que les années précédentes, et les conseils de classe de fin d'année seront retardés afin que les élèves des collèges et lycées continuent à apprendre tout au long du 3ème trimestre, selon le ministère de l'Education. — Martin Bureau AFP/Archives

Les élèves de terminale STG ont reçu leur sujet lundi dernier: «Nathalie Cerisier est commerciale chez un fabricant de matériel de caisse. Elle prospecte donc les grandes surfaces afin de leur proposer des postes de caisses ergonomiques. Mais cette salariée n’atteint plus les objectifs de vente fixés par son manager.» Son employeur lui envoie alors le courrier suivant: «Nous avons le regret de vous notifier votre licenciement pour raison d’insuffisance professionnelle: incapacité d’atteindre les objectifs de vente fixés sur 2 ans, baisse constante des ventes, manque de motivation au travail.»

Aux lycéens, ensuite, de formuler le «raisonnement juridique que devra tenir l’employeur si l’affaire devait être portée devant le tribunal» et de montrer «en quoi la procédure de licenciement permet de garantir les droits des salariés»... En clair, les candidats devaient conseiller un employeur voulant virer une salariée...

Un sujet qui interpelle relève le journal «Libération».  (L’intégralité du sujet est ici)

Cité par le journal, un professeur confirme que le sujet rentre dans le programme, mais que «bon, vu le contexte économique, c’est un peu déplacé»... pour un autre, «c’est carrément de la provocation».

>> Débat: et vous, que pensez-vous de ce sujet? Vous choque-t-il en temps de crise?