Jérôme Kerviel: le parquet veut le renvoyer en correctionnelle

JUSTICE Il est accusé d'avoir fait perdre 4,9 milliard d'euros à la Société générale...

Chloé Le Guével (avec agence)

— 

Un an après la découverte d'une fraude colossale à la Société générale, les juges chargés de l'affaire Kerviel pensent pouvoir boucler prochainement leur instruction de ce dossier hors norme qui a ébranlé le monde de la finance, inaugurant une série noire pour les banques.
Un an après la découverte d'une fraude colossale à la Société générale, les juges chargés de l'affaire Kerviel pensent pouvoir boucler prochainement leur instruction de ce dossier hors norme qui a ébranlé le monde de la finance, inaugurant une série noire pour les banques. — Joel Saget AFP Archives

Le parquet de Paris requiert le renvoi devant le tribunal correctionnel de Jérôme Kerviel, accusé de falsifications qui auraient coûté 4,9 milliards d’euros à la Société générale. Il est accusé d’«abus de confiance», de «faux et usage de faux» et d’«introduction de données frauduleuses dans un système informatique».

Son sort dépend des juges d’instruction Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset qui décideront ou non de le renvoyer devant le tribunal correctionnel. S’il est renvoyé, Jérôme Kerviel est passible de 5 ans de prison et 375.000€ d’amende.

>>Retrouvez notre dossier sur l'affaire Jérôme Kerviel ici...