Ce mardi 9 juin, les premiers corps des victimes sont arrivés sur l'île de Fernando de Noronha, à 360 km de la côte brésilienne, à bord d'un hélicoptère de l'armée.
Ce mardi 9 juin, les premiers corps des victimes sont arrivés sur l'île de Fernando de Noronha, à 360 km de la côte brésilienne, à bord d'un hélicoptère de l'armée. — B. DOMINGOS / REUTERS

CRASH

AF 447: le pilote et un steward identifiés parmi les corps retrouvés

Au total, 50 victimes ont été retrouvées...

Les corps du commandant de bord et d'un steward du vol AF447 disparu en mer entre Rio et Paris ont été identifiés lors des autopsies pratiquées sur les victimes retrouvées dans l'Atlantique, a indiqué jeudi à l'AFP une porte-parole de la compagnie Air France.

>> Pour retrouver tous nos articles sur cette catastrophe aérienne, cliquez ici

Dimanche, les autorités brésiliennes avaient annoncé que onze des 50 corps récupérés avaient été identifiés et qu'il s'agissait de 10 Brésiliens et d'une personne de nationalité étrangère, sans plus de précisions. Mardi, Interpol a indiqué qu'il s'agissait d'un Britannique.

L'identification des cadavres, a précisé Interpol, consiste dans la collecte d'informations post-mortem tels qu'empreintes digitales, tatouages, implants chirurgicaux et radiographies dentaires, qui sont ensuite comparés aux informations ante-mortem (dossiers médicaux et dentaires, empreintes digitales et ADN prélevés au domicile des victimes ou fournies par les familles).

Mercredi, José Calvo, chef de l'équipe médicale de l'entreprise chargée par Air France d'embaumer les corps à Recife, a affirmé que l'autopsie des corps de trois des onze victimes identifiées avait révélé qu'elles étaient mortes de polytraumatismes, des lésions provoquées par un fort impact.

Rapport Le Bureau d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) présentera un «premier rapport factuel» le jeudi 2 juillet, a-t-il annoncé ce jeudi.