Le mystère reste total après la disparition d'une fillette à Maubeuge

FAIT DIVERS Une information judiciaire pour enlèvement à été ouverte...

Avec agence

— 

Carte de localisation de Maubeuge, où une fillette de 5 ans est portée disparue, le 19 juin 2009.
Carte de localisation de Maubeuge, où une fillette de 5 ans est portée disparue, le 19 juin 2009. — Idé
Une information judiciaire a été ouverte samedi par le parquet de Valenciennes pour enlèvement, après la disparition d'une fillette de cinq ans, jeudi à Maubeuge (Nord). Après avoir privilégié la piste familiale, les enquêteurs décident donc d'élargir leur enquête.

Les recherches sur le terrain doivent reprendre samedi en début d'après-midi pour retrouver la fillette de cinq ans disparue jeudi à Maubeuge. Mais le mystère reste entier, et les enquêteurs ne penchent pour aucune piste particulière.

«Il n'y a absolument rien de nouveau, rien qui puisse orienter l'enquête sur une piste familiale, ni sur une piste d'enlèvement, ni sur une piste accidentelle», a indiqué une source policière.

La mère et son compagnon relâchés

Trois plongeurs des sapeurs-pompiers doivent notamment fouiller des étangs et des puisards, à proximité de Maubeuge.

Après avoir privilégié la piste familiale «qui semblait la meilleure au début» et entendu en garde à vue la mère de l'enfant et son concubin, la police judiciaire de Lille les a relâchés vendredi soir.

La trentaine d'enquêteurs mobilisés se penchent désormais sur les témoignages selon lesquels la fillette aurait été vue jeudi soir, errant en pleurs, à proximité du lieu où elle aurait disparu. «Ces témoignages méritent d'être affinés», prévient la police. Il faut attendre de voir si de nouveaux témoignages arrivent, après l'appel à témoins diffusé vendredi soir, en même temps qu'une photo de l'enfant.

Jeudi, peu après 16h30, la mère de la fillette donnait l’alerte, affirmant que sa fille avait «disparu en l'espace de cinq secondes, à un croisement, dans le centre-ville», non loin des rives de la Sambre.