La Sécurité sociale devrait enregistrer un déficit de 10,5 milliards d'euros en 2008, au lieu des 9,3 milliards annoncés en novembre, et de 12,6 milliards en 2009 (au lieu de 10,5 milliards), a indiqué lundi le ministère du Budget, révisant pour la deuxième fois ses prévisions.
La Sécurité sociale devrait enregistrer un déficit de 10,5 milliards d'euros en 2008, au lieu des 9,3 milliards annoncés en novembre, et de 12,6 milliards en 2009 (au lieu de 10,5 milliards), a indiqué lundi le ministère du Budget, révisant pour la deuxième fois ses prévisions. — Jean-Pierre Muller AFP/Archives

SANTE

Le gouvernement veut combler le trou de la sécu en traquant les «abus»

Dans le viseur: les transports sanitaires, les arrêts maladie et les prescriptions...

Le gouvernement a annoncé lundi une batterie de mesures sensées combler le trou de la sécurité sociale. Le déficit devrait doubler en 2009, atteignant 20,1 milliards d'euros pour le régime général (salariés du privé). Un plan d'économie qui concerne essentiellement les dépenses de la branche maladie.

Maladie
Le gouvernement demande à l'assurance maladie de renforcer les contrôles sur les deux postes de dépenses qui augmentent le plus fortement: les indemnités journalières pour arrêt maladie et les transports sanitaires.

Mille lettres d'avertissement seront envoyées aux «gros prescripteurs» d'arrêts de travail et 150 médecins supplémentaires seront mis sous accord préalable.

En 2010, une expérimentation en cours dans certains régions, qui permet à la Sécurité sociale de suspendre les indemnités journalières d'un salarié sur avis d'un médecin envoyé par l'employeur, va être généralisée sur tout le territoire.

L'assurance maladie devra se déplacer «dans les 200 hôpitaux qui prescrivent le plus de transports sanitaires» et sensibiliser les médecins hospitaliers sur la prescription de transports.

Quelque 600 «contrats de bonnes pratiques» ont été signés depuis mars entre la Sécu et des médecins généralistes, selon Roselyne Bachelot. Ces contrats proposent une prime pour les médecins volontaires atteignant des objectifs en termes de prescriptions notamment. L'objectif est d'en signer 5.000 cette année.

Dans le secteur hospitalier, la future «agence nationale de la performance» sera chargée de mener «de lancer des actions globales sur l'organisation de plusieurs dizaines d'hôpitaux, notamment de ceux qui traversent les plus graves difficultés financières».

Retraite et famille
Le gouvernement va lancer «dans les semaines qui viennent une concertation sur l'évolution» des avantages aux mères de famille du régime général (salariés du privé) pour leur calcul des droits à la retraite (majoration de durée d'assurance de deux ans par enfant).

Le ministre du Budget Eric Woerth veut aussi accélérer les discussions sur les retraites avec les partenaires.

Trésorerie de la Sécurité sociale
Le plafond du découvert autorisé de la Sécurité sociale, fixé à 18,9 milliards d'euros dans le budget 2009 de la Sécu, va être relevé par décret de 10 milliards d'euros.

Dette sociale
«La croissance de la dette liée à la diminution brutale des recettes a des causes conjoncturelles, nous avons donc choisi de la traiter quand le retour de la croissance le permettra», a expliqué le ministre du Budget Eric Woerth devant la Commission des comptes de la Sécurité sociale au sujet des déficits accumulés.