Grande synthèse sur la sécurité au Louvre

— 

De mini-états généraux police-population. Michèle Alliot-Marie préside

aujourd'hui, au Carrousel du Louvre, les assises nationales de synthèse de quelque 1 210 forums qu'elle a lancés au printemps pour faire se rencontrer et dialoguer police, gendarmerie et population. Parmi les sujets qui devraient être évoqués figurent les liens entre les forces de l'ordre et l'ensemble des citoyens, les droits des victimes et les « violences intrafamiliales ».

Ce dernier thème a été « fréquemment abordé » par les 60 000 participants aux différents forums, selon le ministère de l'Intérieur. La ministre devrait s'en emparer et annoncer aujourd'hui la création de « brigades départementales de police et de gendarmerie spécialisées » dans ce type de violences. Des structures qui seraient calquées sur le modèle actuel des brigades des mineurs. Des travailleurs sociaux, des psychologues et des délégués aux droits des femmes pourraient y être associés.

Selon les statistiques du ministère portant sur 2007 et 2008, environ 160 000 cas de violences intrafamiliales ont été recensés dans le pays, dont 193 mortels. Ce sont 2,2 % de la population adulte, soit 770 000 personnes, qui auraient subi « au moins un acte de violence physique » (hors violences sexuelles) dans le cercle familial. Et 20 % seulement déposeraient plainte. W