Tour Eiffel, musée, shopping pour la famille Obama

TOURISME Barack Obama, sa femme et ses enfants sont arrivés vendredi soir à Paris...

avec agence

— 

Photomontage du président américain Barack Obama utilisé pour lui souhaiter la bienvenue en Normandie ce week-end pour la commémoration du débarquement allié, Carpiquet, le 1er juin 2009.
Photomontage du président américain Barack Obama utilisé pour lui souhaiter la bienvenue en Normandie ce week-end pour la commémoration du débarquement allié, Carpiquet, le 1er juin 2009. — M. DANIAU / AFP

Barack Obama est arrivé en France vendredi où il doit assister aux cérémonies du 65ème anniversaire du Débarquement allié, Il a été accueilli dès son arivée à 21h13, au pied de l'avion, par le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

Le président américain est arrivé d'Allemagne, où il s'est notamment rendu à Dresde, rasée par des bombardements anglo-américains qui firent 35.000 morts en février 1945 et au camp de concentration de Buchenwald, où il a continué à plaider pour une relance du processus de paix au Proche-orient au lendemain de son discours de jeudi au Caire.

9.000 invités triés sur le volet

Barack Obama doit passer la nuit de vendredi à samedi à l'ambassade américaine à Paris, en famille, avec sa femme Michelle et ses deux filles, Malia et Sasha, 10 et 7 ans (8 ans dimanche) arrivées peu avant par un autre avion.

A la veille du scrutin européen, il sera reçu samedi à Caen, en Normandie, par le président Nicolas Sarkozy, particulièrement désireux de s'afficher à ses côtés à l'occasion du 65ème anniversaire du Débarquement allié du 6 juin 1944. Le président américain doit prononcer samedi un discours devant 9.000 invités triés sur le volet, dont 2.000 Américains, au cimetière américain de Colleville-sur-mer, à 50 km à l'ouest de Caen, lors de la principale des quelque 450 cérémonies prévues dans toute la Normandie.

>>> Suivez la commémoration en live sur 20minutes.fr toute la journée de samedi

Sa visite privée et officielle à Paris et en Normandie est entourée de mesures de sécurité exceptionnelles. Ainsi à Orly, les cars de télévisions ont été systématiquement fouillés. De l'unité de protection des hautes personnalités aux démineurs de la Sécurité civile, en passant par des compagnies de CRS et des escadrons de gendarmerie mobile, la sécurité du président Obama en France de vendredi à dimanche concernera la plupart des services français. Selon des sources impliquées dans la préparation de la visite, la soirée de vendredi devrait garder un caractère familial avec une visite à la Tour Eiffel de la première dame des Eats-Unis et de ses enfants.

restaurant, shopping, dîner

Samedi après le programme officiel du 65ème anniversaire du débarquement sur les plages de Normandie, M. et Mme Obama, de retour à Paris, devaient se rendre à la cathédrale Notre-Dame de Paris puis aller dîner dans un restaurant de la capitale. Dimanche matin le couple devait visiter le musée Georges Pompidou avant que Barack Obama ne regagne les Etats Unis, Mme Obama prolongeant sa visite jusqu'à lundi.

Dimanche vers 1h, celle-ci doit être reçue à l'Elysée pour un déjeuner, avec Nicolas Sarkozy, Carla Bruni-Sarkozy et leurs enfants. Dans l'après-midi elle devrait s'adonner au shopping dans une boutique de vêtements pour enfants du VIème arrondissement. Elle doit ensuite effectuer une visite du musée du Louvre avant un dîner, dont la liste des invités n'a pas été précisée, dans un restaurant situé dans le VIIème arrondissement de Paris.