Interpellations en corse

— 

L'ancien dirigeant nationaliste Alain Orsoni, président du club

de football d'Ajaccio,

ainsi qu'une dizaine de personnes ont été interpellées hier en Corse et à Paris, dans le cadre de l'enquête sur une vague d'assassinats dans le milieu du grand banditisme sur l'île. Treize personnes auraient été arrêtées au total. Toutes sont soupçonnées d'« association de malfaiteurs en vue de commettre un meurtre en bande organisée », en l'occurrence celui de Thierry Castola, tué par balles le 3 janvier dernier à Bastelicaccia (Corse-du-Sud). Ce pompier de 36 ans était un ancien sympathisant du Mouvement pour l'autodétermination, dont Alain Orsoni était le leader. W