Environnement

— 

F. DURAND / SIPA

C'est la révolution verte : tout le petit monde politique,

droite et gauche confondues, est écolo et fait la part belle au développement durable. Enfin, plus ou moins. Honneur aux Verts d'Europe Ecologie qui veulent une politique agricole commune écologique, sans OGM, avec 30 % de bio et 100 % d'agriculture durable. Comme le NPA et Lutte ouvrière, les Verts réclament également l'abandon du nucléaire sur le continent. A gauche, le NPA propose la gratuité des transports en commun de proximité, le Front de gauche demande un moratoire sur les OGM - tout comme le MoDem - et des investissements dans les énergies renouvelables, tandis que le PS voit dans la crise écologique mondiale l'opportunité de créer 10 millions d'emplois verts en Europe. Plus globalement, les socialistes veulent engager un nouvel accord communautaire sur le climat. MoDem et UMP se retrouvent sur le développement des énergies renouvelables et sur la création d'une taxe carbone pénalisant les importations qui ne respectent pas les normes environnementales. W