La police met fin au blocage de l'université Toulouse-II

EDUCATION La veille, le conseil d'administration avait définitivement décidé du report des examens en septembre...

Hugo Clément, à Toulouse (avec agence)
— 
La mobilisation universitaire, entrée dans sa sixième semaine, semblait mardi ne pas faiblir, une majorité d'universités étant en grève ou bloquées, selon les remontées des bureaux de l'AFP.
La mobilisation universitaire, entrée dans sa sixième semaine, semblait mardi ne pas faiblir, une majorité d'universités étant en grève ou bloquées, selon les remontées des bureaux de l'AFP. — Eric Cabanis AFP/Archives

Une trentaine d'étudiants qui assuraient le blocage de l'université Toulouse Le Mirail ont été délogés dans la nuit de mardi à mercredi par des CRS et des gendarmes mobiles, qui contrôlaient ce mercredi matin les accès au campus, ont indiqué des sources concordantes.


La veille, le conseil d'administration extraordinaire de la fac avait définitivement décidé du report des examens de juin à septembre prochain.


De plus, le président de l’université avait également décrété la fermeture administrative de la fac jusqu’à jeudi matin, suite à des dégradations et des tentatives de vols commises dans la matinée à la maison de la recherche.