Baccalauréat: les clés pour garder ses moyens le jour J

STRATEGIE La ligne de conduite à suivre pour le premier examen vraiment important de votre scolarité...

Dossier réalisé par Delphine Bancaud
— 
 Le jour J de l'examen du bac, mieux vaut arriver à l'heure ou en avance.
 Le jour J de l'examen du bac, mieux vaut arriver à l'heure ou en avance. — F. LEPAGE / SIPA

Ça y est, c'est le grand jour. Vous avez tant fantasmé sur ce moment, et il est là ! Voici quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté, à l'écrit comme à l'oral.

L'habit ne fait pas le moine, soit ! Cependant, si vous passez un oral, votre allure sera forcément un élément subjectif pris en compte par l'examinateur dans l'opinion qu'il se fera de vous. Veillez donc à vous habiller sobrement et, si possible, à enlever vos éventuels piercings.

C'est une évidence, et pourtant de nombreux candidats sont en retard à leur première épreuve, faute d'avoir repéré leur lieu d'examen en amont. Or, dans ce cas, vous ne pourrez vous présenter aux épreuves que si vous arrivez moins d'une heure en retard et qu'aucun candidat n'a quitté la salle avant votre venue. Il vous est donc conseillé de faire le trajet au moins une fois avant les épreuves pour éviter toute déconvenue.

L'enjeu est important, d'où une forte montée d'adrénaline. Pour qu'elle ne vous coupe pas vos effets, remémorez-vous certaines de vos réussites avant d'entrer dans la salle d'examen : un exposé apprécié, une bonne note à une dissertation, votre oral du bac français... Ces souvenirs vous enverront une image positive de vous, qui vous renforcera devant l'épreuve.

Si vous planchez sur une dissertation, par exemple, commencez d'abord par analyser l'énoncé du sujet. Repérez les mots-clés et les sous-entendus. Jetez ensuite pendant 10 minutes toutes les idées qui vous viennent à l'esprit, puis ordonnez-les afin d'établir au brouillon un plan détaillé. Lancez-vous ensuite dans la rédaction, en soignant particulièrement votre introduction : l'examinateur n'ayant que peu de temps pour lire les copies, vos premiers mots détermineront l'opinion qu'il se fait de vous. Veillez aussi au bon équilibre des parties et à l'argumentation de votre discours. Enfin, prévoyez aussi une marge de dix minutes avant la fin de l'épreuve pour vous relire, car laisser un trop grand nombre de fautes d'orthographe vous serait préjudiciable.

Si vous êtes surpris par l'examinateur, votre épreuve peut être annulée et vous, interdit d'examen pendant cinq ans.

Lors de votre temps de préparation, notez les principaux temps fort de votre présentation et les idées maîtresses, afin de ne rien oublier en cas de panique. Si le sujet le permet, pensez à émailler votre discours d'exemples pour le dynamiser.