Le Conseil d'Etat annule l'interdiction du Poppers

DECISION François Fillon l'avait retiré du commerce, le décret a été annulé...

Julien Ménielle

— 

Le Conseil d'Etat annule l'interdiction du poppers, le 15 mai 2009.
Le Conseil d'Etat annule l'interdiction du poppers, le 15 mai 2009. — RACKAM/SIPA

Le Conseil d'Etat taquine le Fillon. La plus haute juridiction administrative a levé l'interdiction du Poppers, obtenue par le Premier ministre en novembre 2007. Le principal distributeur du flacon qui vasodilate en France, Men's Club, et le fabriquant du liquide, FCC, ont obtenu gain de cause après le recours qu'ils avaient déposé.

Le Conseil d'Etat a jugé que «le Premier ministre a adopté une mesure excessive et disproportionnée au regard des risques que représente la commercialisation de ce produit pour la santé et la sécurité des consommateurs», selon le site de «Têtu», qui a révélé l'information. Le syndicat national des entreprises gay, qui craignaient que les gays ne se tournent vers des produits plus dangereux, peut souffler.