Un portable SMS pour les enfants ?

— 

L'impact du téléphone portable sur la santé, surtout sur celle des enfants,

a été abordé lors d'une réunion thématique du Grenelle des ondes hier, sans pour autant déboucher sur des mesures contraignantes. Le député de l'Isère, François Brottes (PS), a cependant mis sur la table une proposition concrète en suggérant que la 4e licence de téléphonie mobile soit utilisée exclusivement pour un opérateur SMS. L'idée serait de limiter l'usage du portable classique par les enfants et de mettre à leur disposition un mobile qui ne servirait qu'à envoyer et recevoir des messages SMS, ce qui leur éviterait de s'exposer aux ondes avec un appareil vissé à l'oreille.

Si tout le monde s'accorde pour invoquer le principe de précaution en la matière, les avis divergent quant à sa traduction politique. Les opérateurs de téléphonie mobile préfèrent parler d'« engagements volontaires », plutôt que de réglementation. Les conclusions du Grenelle doivent être rendues le 25 mai. W