Un mort et deux blessés après une fusillade dans un bar à Fréjus

FAIT DIVERS Le drame s'est déroulé au terme du match opposant l'OGC Nice à l'Olympique de Marseille...

C. F. (avec agence)

— 

L'auteur d'une fusillade a fait deux blessés mercredi soir dans un bar de Fréjus (Var), avant d'être abattu par un policier qui a tiré pour protéger un de ses collègues à terre, blessé après avoir été heurté par la voiture du fuyard, a affirmé jeudi une source judiciaire. Selon la même source, c'est au moment où les policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) ont tenté de l'interpeller que l'auteur de la fusillade qui avait pris la fuite en voiture a reculé et heurté un policier, le blessant à une jambe.

Des munitions et des armes dans la voiture du tireur

Se sentant pris, il aurait alors tenté une nouvelle manoeuvre pour se dégager en fonçant à nouveau sur le policier à terre. C'est là qu'un autre policier aurait tiré atteignant de face et à la gorge l'auteur de la fusillade qui était porteur à la ceinture d'un revolver de calibre 7,65. Dans son véhicule, les policiers ont saisi des armes et des munitions. Dans un premier temps les autorités avaient pensé que le policier avait été blessé par balle. L'Inspection Générale de la Police Nationale a été saisie.

L'affaire a débuté aux environs de 21h, au terme du match opposant l'OGC Nice à l'Olympique de Marseille. Un homme s'est présenté au Bar de l'Estérel, dans le centre ancien de Fréjus, armé d'une carabine qui pourrait être une 22 long rifle, et a tiré à plusieurs reprises sur le serveur de l'établissement et un client pour une raison encore inconnue.

L'une des victimes dans un état sérieux

L'une des victimes a été atteinte par plusieurs projectiles au thorax et à une jambe et a été évacuée consciente mais dans un état jugé sérieux par les sapeurs-pompiers sur l'hôpital de Fréjus-Saint-Raphaël. La seconde, blessée à un pied, a également été transportée au centre hospitalier.

Selon des témoins, le tireur a ensuite pris la fuite en tirant à nouveau de nombreux coups de feu mais sans faire de nouvelles victimes.

Un policier touché à la jambe

Les policiers du commissariat de Fréjus ont aussitôt entrepris des recherches pour le retrouver. Peu avant 22h, l'homme qui circulait à bord d'un véhicule était localisé par une patrouille de la BAC. Se voyant repéré, l'homme a fait feu et a blessé un policier à la jambe alors que son collègue ripostait, touchant l'homme mortellement.