Violence à Villiers-le-Bel: ouverture de deux informations judiciaires

JUSTICE Deux hommes ont été grièvement blessés à l'oeil lors d'affrontements avec la police...

MD (Avec agence)

— 

Des policiers des Unités territoriales de quartier (Uteq) ont été visés lundi en fin d'après-midi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) par des jets de cocktails Molotov, sans être blessés, et cinq jeunes ont été interpellés, a-t-on appris mardi de source policière.
Des policiers des Unités territoriales de quartier (Uteq) ont été visés lundi en fin d'après-midi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) par des jets de cocktails Molotov, sans être blessés, et cinq jeunes ont été interpellés, a-t-on appris mardi de source policière. — Remy Gabalda AFP/Archives

La procureure de Pontoise a ouvert mercredi deux informations judiciaires pour déterminer dans quelles circonstances deux jeunes ont été grièvement blessés et cinq policiers légèrement blessés samedi dernier à Villiers-le-Bel dans le Val-d'Oise lors d'affrontements entre jeunes et forces de l'ordre.

Inspection générale de la police nationale saisie

Les deux hommes, âgés de 21 et 31 ans, ont été grièvement atteints à l'oeil samedi soir lors de violences entre groupes de jeunes et la police. La procureure de Pontoise Marie-Thérèse de Givry avait saisi mardi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) pour savoir dans quelles circonstances les deux hommes ont été touchés.

Au moins l'un des deux a porté plainte pour violences par personne dépositaire de l'autorité publique, avec arme, selon une source judiciaire. Plusieurs affrontements avec les forces de l'ordre avaient éclaté à Villiers-le-Bel samedi soir. Lors de l'un d’eux, des policiers appelés pour un tapage nocturne ont essuyé des tirs de projectiles de la part de jeunes réunis à l'occasion d'un barbecue.