Encore raté pour Julien Coupat

JUSTICE Encore une demande de remise en liberté rejetée pour le leader présumé de la «cellule invisible» de Tarnac...

J.M. avec agence

— 

Quatrième tentative, quatrième échec. Une nouvelle demande de remise en liberté de Julien Coupat, incarcéré depuis six mois dans l'enquête sur des sabotages de lignes TGV à l'automne 2008, a été rejetée ce mardi par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris. Julien Coupat reste le seul en détention parmi les neuf personnes mises en examen dans cette enquête. Sa compagne, Yldune Levy, avait été remise en liberté le 16 janvier.