Grippe A (H1N1): Les Etats-Unis «pas encore tirés d'affaire» selon Obama... Premier mort au Canada

EPIDEMIE Le point sur la situation dans le monde tout au long de la journée sur 20minutes.fr...

20minutes.fr

— 

Un agent de sécurité porte un masque devant l'hôtel Guo Men à Pékin, le 5 mai 2009.
Un agent de sécurité porte un masque devant l'hôtel Guo Men à Pékin, le 5 mai 2009. — Jason Lee / REUTERS

Comme depuis maintenant plusieurs jours, l'épidémie de grippe A (H1N1) apporte son lot de contradictions. Alors que les autorités continuent d'affirmer que l'épidémie tend à diminuer, de nouveaux cas ont été annoncés jeudi, dont trois en France. Des pays jusqu'ici épargnés sont également touchés, comme l'Argentine ou le Brésil.

Et pendant que les uns lèvent leurs mesures de précautions, les autres les renforcent. Ainsi au Mexique, après les restaurants, les écoles et les sites archéologiques, ce sont les cinémas, théâtres, bars et discothèques de Mexico, fermés depuis plus d'une semaine, qui ont rouvert jeudi.

>>> Tous nos articles sur la grippe sont ici

Mais dans le même temps, en Angleterre, les écoles continuent de fermer et on envisage de donner les diplômes du GCSE et du A-Level aux lycéens des établissements concernés sur contrôle continu à défaut de pouvoir leur faire passer les examens. Il se murmure par ailleurs que le grand festival de Glastonbury, où sont attendus Blur, Bruce Springsteen, Franz Ferdinand ou Lily Allen, pourrait être annulé à cause du virus.

En France le voyage scolaire en Espagne d'une classe de 3e a été annulé jeudi par un lycée parisien. Prévu ce week-end, il devait conduire les adolescents à Olot, situé dans une région particulièrement atteinte, l'Espagne étant le pays le plus touché en Europe.

>>>>> Les évènements de la journée de jeudi, c’est ici...

Toute la journée, 20minutes.fr fait le point.

19h30: Premier mort au Canada
De source officielle, le Canada annonce son premier décès lié à l'épidémie

19h: Pour Obama, les Etats-Unis ne sont «pas encore tirés d'affaire»
Le président Barack Obama appelle à rester vigilant face au virus en prévenant que, si celui-ci semblait ne pas être aussi virulent que redouté, les Etats-Unis n'étaient «pas encore tirés d'affaire». Pour lui, «il faut continuer à prendre des précautions».

18h20: Un voyagiste canadien suspend ses vols vers le Mexique
Le voyagiste canadien Transat A.T. annoncel'annulation de ses vols vers le Mexique au départ du Canada du 1er au 19 juin, en raison de l'épidémie. La mesure touche les vols opérés par Air Transat ou d'autres transporteurs, indique le spécialiste des voyages à forfait dans un communiqué. Transat prévoit après le 19 juin de reprendre ses vols pour le reste de la saison estivale, «à moins d'une détérioration de la situation due à la grippe porcine A (H1N1)». Les vols du groupe et de ses filiales (Look Voyages, Vacances Transat, Nolitours) vers le Mexique étaient déjà suspendus jusqu'à la fin mai au départ du Canada ou de la France, depuis le 28 avril. Les clients concernés peuvent annuler leur voyage et obtenir un remboursement ou le reporter à une date ultérieure, jusqu'au 18 décembre, ou changer de destination, a précisé Transat.

17h45: 743 nouveaux cas aux Etats-Unis
Les autorités sanitaires américaines ont recensé 1.639 cas confirmés, soit 743 cas de plus que la veille dans 43 Etats, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Le pays est désormais numériquement plus touché que le Mexique.

17h: Deux nouveaux cas en France
Deux nouveaux cas sont confirmés en France, portant le total à 12 personne. L'Institut national de veille sanitaire (InVS) précise que tous les cas confirmés sont des cas «importés». Il précise que deux cas concernent des personnes ayant séjourné à New York, les autres ayant séjourné au Mexique. Outre ces 12 cas confirmés, il y a en France, à ce jour, 3 cas probables (1 en Ile-de-France, 1 en Alsace et 1 dans le Limousin) et 25 cas possibles, précise l'InVS. A ce stade, aucune forme sévère n'a été observée, précise l'organsime public. L'Organisation mondiale de la santé n'a pas pour l'instant constaté de transmission autonome du virus de la grippe porcine en Europe, à un niveau comparable à celui des Etats-Unis et du Mexique. L'OMS guette les signes de propagation autonome du virus en dehors du continent américain qui, selon ses critères, devraient la conduire à activer la phase maximale d'alerte 6, annonçant que le monde est confronté à sa première pandémie du XXIe siècle.

16h20: Un nouveau mort au Mexique
Le nouveau bilan au Mexique s'élève à 45 morts, un de plus que la veille, et 1.319 malades. Mais la tendance au ralentissement de la propagation se confirme, selon le ministre mexicain de la Santé. Le dernier cas mortel remonte au 4 mai, et le nouveau bilan résulte de l'avancée dans les analyses sur des cas de décès ou de malades considérés jusqu'alors comme suspects. Le nombre des décès représente «3,3% des cas confirmés», et le «pic» de l'épidémie au Mexique a été constaté le 26 avril. L'épidémie a tué davantage de femmes que d'hommes dans le pays, 58% contre 42%, et la majorité de ces victimes sont des femmes au foyer, qui auraient vraisemblablement consulté tardivement les services médicaux. Aucune catégorie professionnelle ne paraît avoir été plus particulièrement touchée. Le Mexique est quasiment revenu depuis mercredi à une activité normale, après plus d'une semaine de fermeture quasi-générale des établissements publics, à commencer par les cafés et restaurants, musées, théâtres, cinémas et discothèques de la capitale, et l'ensemble des sites archéologiques du pays. Les lycées et universités ont rouvert jeudi, et la réouverture des écoles primaires est prévue lundi.

15h45: Fin de quarantaine pour 280 personnes à Hong-Kong
Plus de 280 personnes qui avaient été placées en quarantaine dans un hôtel à Hong Kong où avait séjourné brièvement un Mexicain atteint de la grippe A (H1N1), ont été libérées. Environ 300 personnes, clients et membres du personnel, étaient confinés depuis vendredi dernier à l'hôtel Metropark. Au total quelque 380 personnes ont été placées en quarantaine à Hong Kong pour avoir été en contact avec le Mexicain. Trente-quatre personnes, dont des passagers de l'avion dans lequel le Mexicain était arrivé, ou encore le chauffeur du taxi qui l'avait conduit de l'aéroport à son hôtel, avaient été libérées jeudi.

14h: L'EMEA veut allonger la durée de vie du Tamiflu et l'autoriser pour les femmes enceintes et les enfants
L'Agence européenne du médicament (EMEA) annonce plusieurs recommandations pour lutter contre une éventuelle pandémie de grippe porcine. Parmi celles-ci, l'allongement de cinq à sept ans de la durée de vie pour les nouvelles gélules de Tamiflu et sa prescription aux bébés et femmes enceintes. Son comité pour les médicaments à usage humain (CHMP) recommande aussi que les gélules déjà sur le marché puissent être utilisées jusqu'à deux ans après leur date de péremption en cas de pandémie déclarée. Elle demande ainsi de ne pas jeter les boîtes récemment périmées. Par ailleurs, le CHMP a conclu que «le bénéfice d'une utilisation du Tamiflu pour traiter les enfants de moins d'un an dépassait les risques» associés à l'utilisation, en cas de pandémie officiellement déclarée. Pour une simple prévention de la maladie chez les bébés, l'EMEA estime que «les médecins devraient peser soigneusement le bénéfice et les risques pour chaque patient». Enfin, le CHMP a estimé que les femmes enceintes ou allaitantes pourraient aussi utiliser le Tamiflu, et le Relenza de GlaxoSmithKline, en cas de pandémie, là encore «le bénéfice dépassant les risques».

13h: Treize nouveaux cas au Canada
L'OMS a annoncé un nouveau bilan inchangé, à l'exception de treize nouveaux cas confirmés au Canada. Le total s'élève donc à 2.384 personnes dans 24 pays, et 44 morts au Mexique et aux Etats-Unis.

12h: L'ONU dénonce les quarantaines
«clairement discriminatoires»
Le Haut commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme condamne les mises en quarantaine sur des critères de nationalité, jugées «clairement discriminatoires». «Personne ne devrait être placé en quarantaine seulement en raison de sa nationalité», selon le porte-parole Rupert Colville. Il dénonce spécifiquement la mise en quarantaine de «Mexicains qui ne présentent pas de symptômes de la grippe, qui n'étaient pas au Mexique au cours de la dernière semaine». Le Mexique, pays le plus touché par le virus mutant A (H1N1), a déjà dénoncé de son côté des actes de discrimination envers ses ressortissants en Chine après le placement de certains d'entre eux en quarantaine, alors qu'ils ne présentaient pas des symptômes de grippe porcine.

10h30: Une équipe de foot mexicaine privée de tournoi

Les organisateurs du tournoi de football international des jeunes de Terborg (est des Pays-Bas) ont annulé la participation de l'équipe mexicaine de Chivas Guadalajara, par crainte du virus. «Nous ne voulons pas prendre de risques inutiles, explique le directeur du tournoi, Rob Gudden, sur le site Internet du tournoi. Nous espérons accueillir 5.000 spectateurs par jour, qui doivent pouvoir assister au tournoi en toute tranquillité.»

10h20: La Russie prête à des compromis sur le porc espagnol
La Russie est prête à lever les interdictions sur l'importation de porc espagnol pour les régions qui ne sont pas touchées par la grippe porcine si Madrid fournit «des informations exhaustives sur la propagation de la maladie dans les différentes régions», selon le service fédéral de contrôle phytosanitaire et vétérinaire. La Russie interdit depuis lundi les importations de porc espagnol, et des mesures similaires ont été prises à l'encontre de plusieurs Etats américains, de Grande-Bretagne et de provinces du Canada.

8h45: L'Asie se prépare à la pandémie
Treize pays d'Asie ont décidé d'augmenter leurs stocks de médicaments pour combattre la grippe porcine et d'étudier les moyens de partager des «ressources essentielles» en cas de pandémie, selon une déclaration ministérielle adoptée en Thaïlande. Les ministres de la Santé de Chine, du Japon, de Corée du Sud et des dix membres de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (Asean) se sont réunis à Bangkok pour établir un front commun face à la menace du virus.

8h40: Manny Pacquiao de retour au pays
La saga de ces derniers jours connaît enfin son épilogue. Le boxeur, nouveau champion IBO des super-légers après un combat à Las Vegas, est rentré aux Philippines malgré les mises en garde des autorités, ces dernières craignant que leur héros ou des membres de son entourage ne soient porteurs du virus. Il a été accuilli derrière un cordon de sécurité pour que les fans ne puissent pas s'approcher trop près du lui.

6h: Nouveau bilan de l'OMS
selon le dernier bilan de l'OMS, l'épidémie touche désormais 2.371 cas diagnostiqués dans 24 pays, et a fait 44 morts. Le Mexique est toujours le plus atteint avec 1.112 cas confirmés et 42 morts, derrière les Etats Unis et leurs 896 cas pour deux décès.