Le forcené était parmi les badauds

— 

Un homme que la police croyait retranché dans son appartement de Montpellier avec des bonbonnes de gaz et des armes a été arrêté dans la rue, devant chez lui, parmi les badauds maintenus à l'extérieur d'un périmètre de sécurité. Selon son curateur, le forcené avait annoncé qu'il comptait faire exploser son propre domicile à l'aide de bouteilles de gaz. La police, qui connaissait le malade, déjà placé deux fois en hôpital psychiatrique, avait bloqué la rue de son domicile, une maison de ville dans le quartier Gambetta.

Durant la phase de prise de contact, les voisins interrogés ont bien indiqué que celui-ci était dans l'appartement qui était fermé. C'est à ce moment-là que des policiers de la brigade anticriminalité ont reconnu l'homme parmi des curieux massés derrière des barrières de sécurité et l'ont interpellé. Il a été placé en garde à vue. Les démineurs appelés sur place n'ont trouvé ni armes ni bouteilles de gaz dans son appartement. W