Alerte à la bombe à la centrale nucléaire de Chinon

MENACE Après un appel téléphonique, les lieux ont été évacués...

Avec agence

— 

Carte de localisation de la centrale nucléaire de Chinon, évacuée après une alerte à la bombe, le 30 avril 2009.
Carte de localisation de la centrale nucléaire de Chinon, évacuée après une alerte à la bombe, le 30 avril 2009. — Idé

La centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire) a été évacuée ce jeudi matin en raison d'une alerte à la bombe, a-t-on appris auprès de la préfecture d'Indre-et-Loire.

«Le poste de sécurité du CNPE (centrale nucléaire de Chinon) a reçu un appel anonyme vers 6h. L'interlocuteur a simplement dit "bombe déposée". La procédure standard a été appliquée», a indiqué Nicolas Chantrenne, directeur de cabinet.

Le personnel indispensable reste sur place

«Le personnel non essentiel a été évacué, soit 198 personnes. Seul le personnel assurant les fonctions vitales de la centrale est resté sur place», a-t-il ajouté.

Selon le directeur de cabinet: «Les lieux névralgiques ont déjà été inspectés, sans résultat. Une équipe cynophile ainsi que des démineurs doivent faire le tour de tout le site, il faut compter la matinée pour tout vérifier».

«Ce genre d'alerte à la bombe directement au sein d'une centrale nucléaire est assez rare», a conclu Nicolas Chantrenne