Pourchassé par la police, un policier se tue à moto

FAIT DIVERS Habillé en civil, l'homme avait pris la fuite à la suite d'une contrôle de police...

MD (Avec agence)

— 

Le motard de la police, qui a fauché lundi soir à Paris une femme, décédée des suites de ses blessures, a été mis en examen jeudi pour "homicide involontaire aggravé" par l'état alcoolique et remis en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire.
Le motard de la police, qui a fauché lundi soir à Paris une femme, décédée des suites de ses blessures, a été mis en examen jeudi pour "homicide involontaire aggravé" par l'état alcoolique et remis en liberté sous contrôle judiciaire, a-t-on appris de source judiciaire. — Patrick Bernard AFP/Archives

Un policier qui n'était pas en service s'est tué tôt jeudi matin à moto, à Pierrefitte en Seine-Saint-Denis. Il était pourchassé depuis Paris par des collègues d'une brigade anti-criminalité à la suite d'un «refus d'obtempérer», a annoncé une policière. L'enquête ouverte aussitôt après l'accident a permis d'établir que le fuyard était policier de profession comme des documents retrouvés sur lui le laissaient penser, a précisé la source.

Aucune explication

Le contrôle de police faisait suite à une infraction au code de la route. Mais l'homme a refusé de s'y soumettre. On ignore, pour le moment, les raisons de sa fuite. Selon les premiers éléments de l'enquête, il a fait une chute accidentelle mortelle à Pierrefitte, non loin de la capitale, terme de la course-poursuite.

L'homme était en civil, rien ne laissant présager qu'il s'agissait d'un policier, au moment où il été pris en chasse, a précisé la source policière. Aucune autre explication n'a été fournie sur les raisons et les circonstances exactes de la course-poursuite et de l'accident.