Un repas indigeste pour le juge

— 

Le menu ne lui convenait pas. La juge d'instruction Xavière Simeoni, chargée d'une enquête sur la plainte du groupe Casino - qui accuse d'abus de biens sociaux deux anciens gérants de Franprix, propriété du groupe à 95 % - a dessaisi récemment la brigade financière de cette affaire. Cette décision intervient après la révélation d'un déjeuner au domicile du procureur de Nanterre Philippe Courroye, réunissant le patron de la brigade financière et celui de Casino. L'information, révélée hier par Le Canard enchaîné, serait de nature à annuler la procédure selon la juge. En outre, l'épouse de Courroye est chargée de mission à la Fondation Casino. Deux ingrédients trop épicés au goût de la juge . W