Crise: un député UMP veut réduire l'indemnité des élus et des ministres

POLITIQUE «C'est un geste symbolique destiné à montrer l'exemple», estime le député Yannick Favennec...

Avec agence

— 

Les députés poursuivent lundi l'examen du projet de loi sur la réforme des institutions, à l'issue encore incertaine.
Les députés poursuivent lundi l'examen du projet de loi sur la réforme des institutions, à l'issue encore incertaine. — Patrick Kovarik AFP/Archives

Le député UMP Yannick Favennec va proposer mardi au patron du groupe UMP à l'Assemblée, Jean-François Copé, de «diminuer, le temps de la crise, les indemnités des députés, sénateurs, ministres et présidents de conseils généraux et régionaux».

«C'est un geste symbolique destiné à montrer l'exemple. Nous ne pouvons pas demander aux Français de faire des efforts et ne pas nous serrer nous aussi la ceinture», a déclaré lundi dans un communiqué l'élu de la Mayenne, sans chiffrer la réduction proposée.

«Une goutte d'eau»

«Cette diminution de nos indemnités est certainement une goutte d'eau dans la réduction de la dette de l'Etat mais lorsque le déficit atteint, en 2009, près de 104 milliards d'euros, chaque goutte compte», a-t-il ajouté.

Favennec suggère également de «ne plus attribuer d'indemnités aux élus nationaux qui continueraient d'exercer un mandat national après 65 ans». «Soit ils font du bénévolat, comme de très nombreux Français de plus de 60 ans, soit ils quittent la politique et laissent la place aux jeunes», estime-t-il.