Nicolas Sarkozy: «Zapatero est un homme de talent, un homme de conviction, un grand d'Europe»

AMITIE Une façon de clore la polémique concernant les propos supposés du président français...

Avec agence

— 

Jose Luis Zapatero et Nicolas Sarkozy, le 1er mars 2009 à Bruxelles.
Jose Luis Zapatero et Nicolas Sarkozy, le 1er mars 2009 à Bruxelles. — REUTERS/Yves Herman

«Une grande estime» et «une réelle affection» lient Nicolas Sarkozy à José Luis Rodriguez Zapatero. C’est ce qu’affirme le président français dans une interview publiée ce dimanche par le quotidien espagnol El Pais. Journal qui avait beaucoup commenté les commérages supposés du chef de l'Etat français sur son homologue espagnol.

Nicolas Sarkozy, qui effectue lundi et mardi à Madrid une visite d'Etat, suivi d'un sommet bilatéral France-Espagne, est interrogé sur des propos désobligeants qu'il aurait tenus à l'égard du chef de gouvernement espagnol, lors d'une réunion à l'Elysée avec des parlementaires français de droite et de gauche. La presse espagnole avait dénoncé ces propos et l'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle, Ségolène Royal, avait écrit le 18 avril une lettre d'«excuses» à Zapatero.

Sarkozy «songeur»

«Ne comptez pas sur moi pour commenter ces rumeurs absurdes, qui ont de surcroît été démenties par les participants à cette réunion, y compris ceux issus de l'opposition», affirme Nicolas Sarkozy. Selon lui, «qu'il se trouve, en France, des personnes pour tenter d'instrumentaliser de tels mensonges ne me surprend pas, même si cela me laisse songeur quant à l'idée qu'ils se font de la responsabilité en politique». «Avec José Luis (...) nous avons l'un pour l'autre une grande estime, une affection sincère et, je crois pouvoir le dire, une réelle amitié», assure-t-il.

«Une même volonté d’approfondir l’amitié entre nos deux pays»

«Bien que nous n'appartenions pas à la même famille politique (ndlr: Zapatero est issu du Parti socialiste ouvrier espagnol), nous avons toujours su travailler ensemble (...) Nous partageons une même volonté d'approfondir encore l'amitié entre nos deux pays et de la mettre au service des grands défis de notre époque», ajoute le président français. A ses yeux, José Luis Zapatero est «un homme de talent, un homme de conviction, un grand d'Europe».