Besancenot interdit de Gaza

— 

« Refus catégorique » au check-point d'Erez. Olivier Besancenot s'est vu refuser son entrée dans la bande de Gaza, hier, par les autorités israéliennes. Le dirigeant du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) est en tournée depuis samedi dans les Territoires occupés pour « témoigner de [sa] solidarité avec la population palestinienne et avec ceux qui, en Israël, s'opposent à la politique criminelle de leur Etat ». Des ambitions pas vraiment appréciées par les autorités : l'armée a rétorqué au facteur qu'une demande d'autorisation devait être déposée plusieurs jours à l'avance pour pénétrer dans Gaza sous blocus.

Depuis son arrivée sur place, le leader du NPA a rencontré des militants d'extrême gauche, israéliens et palestiniens, juifs et arabes, engagés dans « la lutte contre l'occupation israélienne » et devait se rendre hier dans le camp de réfugiés de Bethléem, en Cisjordanie. Son retour en France est prévu aujourd'hui. W