Confiseries: 42% des producteurs ne respectent pas les doses de colorants

CONSOMMATION «Le risque est plutôt faible» pour le consommateur estime la Direction générale de la concurrence...

MD (Avec agence)

— 

Il y a la règle, et ceux qui ne la respectent pas. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) affirme que dans 42% des cas, les producteurs de confiseries passent au-dessus de la réglementation en matière de colorants artificiels.

Ils «ne maîtrisent pas parfaitement l'emploi des colorants»

Selon l'enquête menée par la DGCCRF, le taux de non-conformité «montre que les fabricants de produits de confiserie, français ou étrangers, ne maîtrisent pas parfaitement l'emploi des colorants artificiels». Les confiseries contiennent beaucoup de colorants artificiels «car les couleurs attirent les jeunes consommateurs», souligne la DGCCRF.

Dans deux-tiers des cas, la non-conformité concerne seulement un problème lié à l'étiquetage: absence sur l'étiquette de certains colorants trouvés à l'analyse, ou au contraire absence dans le produit analysé de colorants mentionnés. Le reste des problèmes de non-conformité constatés sont liés «principalement à la présence de colorants à des taux non autorisés», pour les colorants ayant des doses journalières admissibles (DJA) peu élevées, a précisé la DGCCRF à l'AFP.
 
«Pas forcément des produits allergènes»

Les teneurs non-conformes constatées sont alors en général «légèrement supérieures» aux taux autorisés, a-t-il souligné, ajoutant que «ce ne sont pas forcément des produits allergènes» et que «le risque est plutôt faible» pour le consommateur.
 
Les producteurs qui n'ont pas respecté la réglementation reçoivent un avertissement de la DGCCRF, suivi d'une visite dans l'entreprise quelques mois plus tard pour un nouveau contrôle. «L'Agence européenne de la sécurité des aliments (AESA) réévalue actuellement les colorants autorisés dans l'Union européenne et de nouvelles dispositions seront prochainement adoptées», indique en outre la DGCCRF.