Compléments alimentaires: les pilules miracles épinglées

SANTE Une étude révèle de nombreuses anomalies, notamment de la publicité mensongère...

J.M. avec agence

— 

Des capsules d'oméga 3.
Des capsules d'oméga 3. — Jon Santa Cruz / Rex Fe / REX / SIPA

Méfiance et vigilance. C'est l'attitude à adopter avec les compléments alimentaires, selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). Dans sa revue trimestrielle, l'organisme annonce en effet qu'une enquête menée en 2008 a permis de relever, dans un tiers des entreprises contrôlées, des anomalies. Concernant au total 12,5% des produits, il s'agit essentiellement de pratiques commerciales trompeuses.

Publicité mensongère sur les bienfaits du produit ou fausses promotions, les entreprises épinglées promettent une ligne irréprochable ou une forme à tout casser, à un prix prétendument réduit. Au bout du compte, c'est souvent la déception, voire pire. La DGCCRF recommande donc d'éviter d'associer les compléments alimentaires revendiquant des effets similaires afin d'éviter des risques de surconsommation.

Par ailleurs, mieux vaut être prudent avec les produits achetés en ligne sur des sites basés hors Union européenne, ou dont l'étiquetage n'est pas rédigé en français. En octobre dernier, l'assocation de défense des consommateurs UFC-Que Choisir avait déjà estimé que certains compléments alimentaires (à base de vitamine C, d'oméga 3 ou de référence «ligne et minceur») étaient «bidons» et «parfois dangereux».

>>> Et vous, consommez-vous des pilules miracles ou êtes-vous méfiants envers ce type de produits? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous.